Une piscine écologique

L’été se termine, vous avez sans doute envié vos amis qui disposent d’une piscine à la maison. Vous aimeriez en avoir une également mais voila, vous avez la fibre écolo et installer une piscine ne vous semble pas un geste particulièrement responsable…

Posséder une piscine, ce n’est pas écolo !

Voyons tout d’abord les arguments contre.

  • Tout d’abord la place occupée. Et oui, la surface occupée par la piscine plus ses a-cotés sera toujours ça de moins d’espace vert dans votre jardin. êtes vous prêts à vous séparer de 50 à 100 mètres carrés de pelouse pour vous baigner ? Pire encore : faudra-t-il sacrifier un ou deux arbres ?
  • Le coût.Les prix ont beaucoup baissé ces dernières années. On peut dire aujourd’hui qu’une piscine est accessible à beaucoup de foyers. Le nombre de piscines privées a triplé dans les 20 dernières années. De la petite piscine hors sol gonflable au bassin de 12 mètres x 6 en carrelage, les tarifs peuvent varier de 1000 € à plusieurs dizaines de milliers d’euros.
  • Les coûts d’entretien ensuite, à ne pas négliger. Et bien entendu le prix de l’eau. Plus la piscine est grande, plus il en faut. Comptez entre 1 000 et 1 500 euros par an.
  • Et enfin, mais ce n’est pas le moindre argument : le coût environnemental. La consommation d’eau bien entendu mais aussi des divers produits d’entretien.

Mais je veux ma piscine écologique !

Vous souhaitez vous baigner chez vous durant l’été prochain ? Ce projet fait rêver un grand nombre de familles, et d’enfants en  particulier. Ça tombe bien, l’été est encore loin et vous avez le temps d’y réfléchir.

Avant toute chose, il est primordial que vous déterminiez vos besoins. Combien de personnes se baigneront dans cette  piscine ? Cette information vous aidera à définir la superficie la plus adaptée. Définissez ensuite le type de piscine  que vous souhaitez installer : hors sol, semi-enterrée, ou enterrée, afin de connaître les démarches administratives à  effectuer ou non, ainsi que le temps d’installation à prévoir.

Lorsque vos besoins ont été définis, nous vous conseillons de vous tourner vers des modèles bénéficiant d’un  label. Les piscines bénéficiant d’une certification reconnue ont subi une batterie de tests permettant de vous  garantir un très haut niveau de sécurité, et de fiabilité des matériaux utilisés lors de la conception du produit.

Une piscine qui préserve l’environnement

Il est à noter que l’impact écologique d’une piscine est beaucoup plus réduit qu’il y a 20 ou 30 ans. Pour différentes raisons. Tout d’abord, la prise en compte des critères environnementaux encourage les fabricants à proposer des modèles de plus en plus sobres.

Piscine respect environnementLes piscines sont de plus en plus petites et consomment donc moins d’eau, de produits d’entretien et moins d’énergie. Le volume d’eau nécessaire a été divisé par trois entre les années 80 et 2020. Les piscine sont moins grandes (de 12 x 6 m à 8 x 4 m en moyenne) et moins profondes (elles sont passées de 1.8 m à 1.5 voire 1.4 m de profondeur)
De plus, on parvient maintenant à limiter l’évaporation naturelle à l’aide de bâches, couvertures voire abris de piscine.

Les robots nettoyeurs permettent également, en limitant les déchets, de faciliter la filtration. Les quantités de produits d’entretien sont donc limités.

De même une réduction des frais de chauffage est possible grâce à une simple couverture isotherme. L’idéal étant de disposer d’un abri qui protégera également des chutes de feuilles et autres déchets.

L’éclairage enfin. On passe de grosses ampoules très énergivores dans les années 80 à de simples leds aujourd’hui. Avec une réduction de consommation divisées par 10 voire plus !

Les matériaux utilisés sont là encore plus responsable qu’il y a quelques années. Le bois est de plus en plus utilisé. Écologique dans l’âme, n’hésitez pas à opter pour les piscines certifiées FSC et PEFC. Ces écolabels garantissent que le bois de votre piscine est issu de forêts éco-responsables. La plupart des piscines en bois sont également traités autoclave. Ce traitement permet de protéger efficacement et durablement le matériau contre les insectes, les moisissures et contre les intempéries. Un bois traité autoclave ne demande pas d’entretien, il est donc économique et écologique.

Enfin, il est possible moyennant un surcoût d’environ 20%, d’installer une piscine naturelle. Il s’agit là d’un type de piscine qui se passe totalement de produits d’entretien. La filtration est assurée de façon totalement naturelle grâce à un second bassin. Nous en reparlerons dans un prochain article.

Installer une piscine en préservant l’environnement est donc maintenant possible. il est primordial de sélectionner un produit de grande qualité, respectant l’environnement. Nous vous délivrons donc quelques conseils  afin de choisir une piscine résistante, et sécurisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *